Site Top Duo France
Maisons certifiées
RT 2012
Contrat de
construction sécurisant
Livraison clé en
main

Baisse des taux, c’est le moment d’emprunter !

baisse de taux

Emprunter ne coûte presque plus rien :

Les taux des crédits immobiliers ne varient pas directement en fonction des taux de marché, mais en matière de finance, tout est lié. Quand les taux de marché sont orientés à la baisse, les taux des crédits sont également orientés à la baisse. Ainsi, les taux de marchés (Euribor, OAT) sont d’excellents indicateurs pour les taux des crédits immobiliers. Les taux court terme (Euribor) pour les crédits à taux variable, les taux long terme (OAT 10 ans) pour les crédits immobiliers à taux fixe.
Aujourd’hui les conditions sont réunies pour des taux d’intérêt historiquement bas.

Taux EURIBOR : http://fr.euribor-rates.eu/euribor-taux-3-mois.asp

Taux OAT 10ans : http://france-inflation.com/taux_10ans.php



Avec la baisse continue des taux de crédit immobilier, emprunter pour acheter coûte de moins en moins cher. Les futurs acquéreurs voient ainsi leur capacité d’emprunt augmenter sans pour autant augmenter leur effort de remboursement.  Voici, selon l’observatoire des taux rendu public par le courtier meilleurtaux.com quelques exemples concrêts.

« La chute est en effet vertigineuse car les particuliers qui empruntent sur 15 ans en mars 2014 décrochaient en moyenne un taux de 2,99% (hors assurance), 2% en mai 2015 et seulement 1,90 % en ce mois de mars 2016. Sur une durée de 20 ans, comptez 2,14% aujourd’hui (contre 3,30% en 2014) ; et sur 25 ans : 2,40 % (contre 3,71% en 2014). Pour un ménage, la baisse continue des taux se traduit soit par des économies, soit par une plus grande capacité d’emprunt. Ainsi pouvait-il emprunter 160.796 euros en 2012 (taux de 4,30%), alors qu’il peut aujourd’hui porter cette somme à 195.107 euros, sans pour autant augmenter son effort de remboursement, soit 1.000 euros par mois pendant 20 ans. Depuis deux ans, Meilleurstaux.com estime que la capacité d’emprunt a ainsi augmenté de 12 % en moyenne. »

Des conditions cependant favorables aux « bons dossiers »

On constate cependant que même si dans l’ensemble les taux d’intérêt sont indiscutablement très favorable à l’ensemble des consommateurs, les conditions optimales sont systématiquement obtenues par les « bons » dossiers où les emprunteurs disposent d’un apport personnel important et présentent un endettement réduit.

Ainsi, les plus jeunes qui désirent accéder à la propriété, souvent en CDD, sont les plus pénalisés par des banques toujours très frileuses.

 

 

CONTACT

 

 

Retour aux Actualités

3.5 / 5
105 avis clients Top Duo
être rappelé